Sélectionner une page

Samedi 27 octobre, un homme de 43 ans est mort en bas de chez lui à Villeparisis, roué de coups par une dizaine d’individus à l’aide de barres de fer, de bâtons et de couteaux. Quelques jours plus tôt, le vendredi 19 octobre, une importante bagarre a éclaté à la gare de Dammartin Juilly Saint-Mard entre bandes de jeunes ultra-violentes, armées de béquilles, de bombes lacrymogènes, de ciseaux, d’armes factices et de poings américains. Un jeune de 15 ans qui passait par là a été passé à tabac et s’est vu prescrire 9 jours d’ITT.

Pas une semaine ne se passe sans que des faits de violence extrêmement graves ne se déroulent en Seine-et-Marne (5282 coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus dans notre département en 2017) et en France (près de 1000 agressions gratuites par jour). Ces chiffres de plus en plus élevés donnent l’impression d’un pays en guerre, d’un territoire en partition (dixit François Hollande en 2015), ou d’une société qui passe du côte à côte au face à face selon l’expression de Gérard Collomb prononcée le 3 octobre 2018. Pourtant, tous ces responsables politiques au pouvoir depuis plus de 40 ans ont laissé la situation se pourrir sans prendre les mesures fermes nécessaires.

Le Rassemblement National de Seine-et-Marne condamne avec la plus grande fermeté tous ces actes de violence qui frappent cruellement nos concitoyens. Il assure de son soutien les victimes et les forces de sécurité qui luttent quotidiennement contre cette délinquance de plus en plus importante.

Depuis 40 ans, le Rassemblement National dénonce la dégradation de ce vivre-ensemble qui n’existe plus depuis longtemps dans certains quartiers. Il a déjà présenté ce jeudi 25 octobre, contrairement à tous les autres partis qui ont déjà été au pouvoir, 10 mesures contre l’ensauvagement scolaire. Par ailleurs, un colloque s’intitulant « De la délinquance à l’ensauvagement » se tiendra à Paris le 17 novembre en présence de Marine Le Pen et de nombreuses personnalités. A l’issue, une proposition de loi sera déposée par les députés du RN.

Aymeric Durox

DD RN77
Membre du Conseil National

Véronique Fornilli,

Déléguée à la communication du RN77

Responsable du canton de Villeparisis.