Sélectionner une page

NIHIL NOVI SUB SOLE (rien de nouveau sous le soleil)

Monsieur Jean- François Copé reste fidèle à lui-même. Au dernier conseil municipal se prononçant sur le budget 2019 c’est encore une somme de 2 276 000 euros, venant de la poche des Meldois, qui a été attribuée au titre des subventions d’associations. Nous n’en contestons pas forcément le montant, mais la répartition ou le manque d’information. Lorsque les élus de l’opposition sont appelés à voter, ils n’ont que le nom de l’association, le montant de la demande de subvention et celui octroyé l’année passée, mais ni l’objet, ni leur bilan, malgré nos demandes permanentes de plus d’informations.

Nous déplorons que certaines d’entre elles, soient, de notre point de vue, octroyées dans le seul but de s’attirer des électeurs, par clientélisme. C’est la raison pour laquelle les élus RN ont refusé de voter une subvention de 7 300 euros pour l’association EDUKA WAGADOU, qui rappelons le, avait indiqué comme objet sur Internet « la promotion de la culture malienne et soniké » et contre celle accordée à FANTASTIK Armada (association de danse hip hop dont le Président suit l’équipe municipale en campagne sur les marchés) qui reçoit la coquette somme de 31 500 euros, tandis que par comparaison, la maison du diabète reçoit 4 500 euros et la ligue contre le cancer 500 euros …. Et que l’association « ANI’MEAUX » qui recueille des chats et chiens errants n’a pas vu sa demande honorée (alors qu’il n’y a pas de refuge sur Meaux ou sur l’Agglo)…

Il est certain que les élus Rassemblement National feront un tout autre choix dans la distribution de subventions, s’ils sont Maires ou Maires-adjoints demain, et se montreront plus économes avec l’argent public des Meldois.

Monsieur Copé qui se présente comme un écologiste continue de ne pas nous donner plus de renseignements sur le projet TERZEO et l’arsenic qui coule dans la Marne…

Il ne se préoccupe toujours pas de la circulation problématique dans Meaux aux heures de pointe (nous aurions faits des ronds-points giratoires avant d’autres projets). Il a prévu sans doute que nous prenions tous, les vélos sur les nouvelles voies tracées à cet effet, qui soit dit en passant, enlèvent beaucoup de places de stationnement devant la poste où il devient problématique pour les Meldois de s’arrêter. Les gens qui travaillent et qui sont pressés n’ont qu’à marcher ! ou se faire conduire en taxi comme les hommes politiques qui décident de leur sort …

 Enfin on peut regretter que Monsieur Copé n’ait pas suivi l’initiative de certains Maires LR des Yvelines qui ont d’ores et déjà mis à disposition des citoyens un livre d’or pour recueillir leurs aspirations avant le lancement du grand débat public.

Mais l’expression du peuple, Monsieur Copé ne l’aime pas puisqu’il voulait procéder par ordonnances, tout comme Monsieur Macron, s’il avait été élu Président de la République…

Tribune du Rassemblement National

ROULLAUD/GIRAUD/GASTINEAU