Sélectionner une page


GROUPE TOURNAN BLEU MARINE

En ce début d’année 2019, nous présentons tous nos meilleurs vœux de Santé et de Joie aux Tournanaises et Tournanais.

Pourtant ils auront bien du mal à s’épanouir dans le contexte national actuel qui rejaillit, bien évidemment, sur le local. Trouver la « vie belle », pour reprendre le slogan de la majorité municipale béatement optimiste, sera difficile face à l’inflexibilité du pouvoir central voulant nous précipiter dans un mondialisme effréné qui écrase nos valeurs, notre identité et notre Histoire, menaçant l’avenir de nos enfants qui peinent, déjà, à trouver leur place dans une nation déshumanisée parce qu’elle ne reconnaît plus les Siens.

Nous souhaitons, à Tous, le courage de RESISTER pour vivre dans la dignité : le premier acte de cette démarche est de manifester son opinion dans les urnes en allant VOTER.

Nous nous réjouissons qu’une société ait proposé, à la commune de Tournan-en-Brie, sa contribution financière pour l’édification d’un mur anti – bruit, le long de la RN4 pour 2019.

   Lors de la campagne des Municipales, nous avions inscrit cette réalisation dans notre programme ; cela nous paraît être une nécessité absolue face aux nuisances sonores grandissantes, de jour comme de nuit,  générées  par cet axe routier.

   Nous n’avons pu obtenir de réponses précises quant aux caractéristiques techniques de cet ouvrage. La presse locale a relaté que la pollution sonore  ne diminuerait que de 10% ; ce qui nous semble  très insuffisant.

   Il est nécessaire de financer ce projet correctement pour obtenir une suppression de près de 100% du bruit de la route avec un mur performant.

GROUPE TOUNAN BLEU MARINE

Les habitants  de la commune s’interrogent sur le devenir de cette friche industrielle des anciens abattoirs  de TOURNAN, propriété de la SCI SANTANA.

Des travaux conséquents y ont été réalisés puisque tout un bâtiment a été construit derrière l’abattoir lui-même laissé à l’abandon,  à l’exception de la réfection de la toiture qui n’est toujours pas terminée depuis plus d’un an.

En 2015, après avoir perdu un premier procès, la municipalité a entrepris une seconde action en justice, se portant partie civile, pour infractions aux règles de l’urbanisme. Depuis, nous n’avons  aucune nouvelle ; le mystère plane toujours autour de ce site ; après plus de trois ans, il serait temps qu’il s’éclaircisse et que nous ayons des informations, pour plus de transparence.

RASSEMBLEMENT NATIONAL

Contact : clementlaunay@free.fr

Téléphone : 06 73 83 49 15