Sélectionner une page

Au-delà de la nécessaire union des droites à laquelle le
Mouvement National a toujours aspirée pour faire barrage à la
gauche, le RN a démontré aux dernières Européennes sa
capacité à rassembler tous les patriotes des deux rives.
Thierry Mariani de la Droite populaire, ancien ministre de
Sarkosy et Andréa kotarac, de la France Insoumise incarnant
son aile souverainiste, en sont une belle illustration.
Le clivage droite/gauche est aujourd’hui dépassé. L’opposition
désormais se cristallise entre les patriotes, défenseurs de la
nation et les mondialistes-libertaires partisans de la suppression
des frontières.
A Pontault, face à une gauche fourre-tout socialo-macroniste
pour les Municipales, nous entendons aussi incarner le pôle de
rassemblement de tous les patriotes, d’où qu’ils viennent.