Sélectionner une page

Retrouvez en avant-première sur notre site l’interview de Laurent Jacobelli, récemment nommé secrétaire national aux élus. Cet entretien paraîtra dans le prochain numéro du Patriote de Seine-et-Marne.

Quand et pourquoi avez-vous rejoint le RN?

J’ai toujours travaillé dans l’audiovisuel une des facettes de mon métier était de montrer aux téléspectateurs à quel point notre pays allait mal. Et puis je me suis décidé à ne plus seulement commenter, mais à agir concrètement pour protéger cette France que j’aime tant.
Mon premier engagement dans le camp national fut en 2014 aux côtés de Nicolas Dupont-Aignan, où j’ai exercé les fonctions de Secrétaire général adjoint, de porte-parole et de directeur de campagne à la Présidentielle. C’est en 2017, lors du soutien à Marine Le Pen au second tour de cette élection que j’ai décidé de rejoindre le FN. En effet, le discours de rassemblement, d’implantation et de refondation de Marine m’a semblé le plus à même de réunir tous les Français autour de nos valeurs.

 

Quelles fonctions occupez vous aujourd’hui au sein de notre parti?

 

Ma première fonction est celle que nous avons tous en commun : je suis un militant! En rejoignant Marine et le RN, j’ai décidé de m’engager pleinement pour faire gagner nos idées. J’ai la chance de pouvoir défendre notre projet en tant que porte-parole face à des contradicteurs et des journalistes qui ne sont pourtant pas toujours très ouvert à notre discours de bon sens!
Et comme je crois beaucoup à l’implantation, à la valeur d’exemple d’une bonne gestion locale, je suis aussi délégué départemental des Bouches-du-Rhône, où je dois le dire, nous avons des militants, des cadres et des élus exceptionnels.
Je viens en outre d’être nommé Secrétaire National aux élus par notre Présidente et le bureau exécutif. J’avoue que tout cela aboutit à un emploi du temps bien chargé, mais la cause est juste et mérite notre implication totale.

 

Pouvez-vous nous expliquer votre rôle en tant que Secrétaire National aux élus?

 

Le maillage du territoire, l’implantation de nos élus ne peuvent être efficaces que s’ils vont de paire avec une coordination, un suivi et un accompagnement de ceux qui sur le terrain se battent pour nos concitoyens au sein des conseils ou assemblées.
C’est pourquoi, j’ai pour mission d’assurer le lien entre des élus d’un même territoire et avec le parti, de partager la
stratégie politique de notre mouvement avec eux,  de leur accompagner dans leur mandat, de veiller à la bonne
coordination des groupes, et bien sûr de répondre à toutes leurs questions!

 

Quel bilan tirez-vous de ces élections municipales?

 

La réélection en beauté dès le premier tour de Steeve Briois à Hénin-Beaumont, de Julien Sanchez à Beaucaire, de David Rachline à Fréjus, de Fabien Engelmann à Hayange et de bien d’autres tout comme la magnifique victoire de Louis Aliot à Perpignan nous montre que la gestion RN ça marche et que le plafond de verre dont on nous rebat les oreilles a explosé en vol.
Ce sont de très bons signes pour le futur. J’ai une pensée pour tous nos nouveaux élus aux conseils municipaux et je tiens à dire à tous nos candidats : rendez-vous aux Départementales!