Sélectionner une page

Communiqué paru dans le Mag77

Le dévoilement des candidatures de la prétendue droite de Seine-et-Marne n’aura fait que confirmer ce que tout le monde savait : ils se sont acoquinés avec toutes les forces macron-compatibles pour tenter de conserver leurs places, allant même jusqu’à nouer une alliance contre-nature avec la gauche à Mitry-Mory. Pire encore, la majorité actuelle se déchire en deux pour savoir qui sera in fine le plus macroniste.

Sur le plan national, le spectacle donné ne vaut guère mieux. En quelques jours, la liste LR de PACA a fusionné avec la liste LREM et deux ténors des LR locaux, Falco et Estrosi, ont quitté avec fracas ce parti pour rejoindre LREM. La réaction de leur président seine-et-marnais a été un modèle de non-décision.

Face au délitement continu des LR, le Rassemblement national apparaît comme le seul parti capable de rallier tous les adversaires de cette politique macronienne qui détruit notre pays et le plonge dans le chaos.

En Seine-et-Marne, les ralliements sont nombreux, et qu’ils viennent de la droite ou de la gauche, ils porteront tous les couleurs du RN lors de ces élections :

– Dominique Lioret, ancien maire de La Grande-Paroisse et vice-président de la communauté de communes des Deux fleuves, responsable national de l’UMP, 40 années d’adhésion à droite.

– Renaud Hée, conseiller municipal de Claye-Souilly et candidat remplaçant, ex-EELV

– Dorothée Nicolle, conseillère municipale de Claye-Souilly et candidate titulaire, ex-LR

– Didier Bernard, ancien adjoint au maire à Emerainville, candidat titulaire à Mitry-Mory, ex-LR

– Sylvie Florquin, candidate titulaire à Torcy, ex-PCF

– Guy Mboe, candidat suppléant à Meaux, ex-PRG

– Martine Demonchy, candidate titulaire à Savigny-le-Temple, ex-responsable locale RPR

Je voudrais aussi saluer le premier de tous ces ralliés, Pierre Bacqué, maire durant 31 ans du Vaudoué et plus ancien conseiller départemental en exercice, qui a fait le choix courageux dès 2017 de donner son parrainage à Marine Le Pen, et qui siège depuis sous nos couleurs au Conseil départemental. Son exemple nous inspire et nous impose le respect.

J’appelle donc tous les Seine-et-Marnais qui veulent des élus qui combattront vraiment cette politique délétère à l’œuvre dans notre pays, à nous rejoindre et à voter pour les candidats du Rassemblement national aux élections départementales du 20 et 27 juin.

La Seine-et-Marne rassemblée, c’est nous, c’est vous.

Aymeric Durox

DD RN77

Membre du Conseil national

Conseiller municipal et communautaire de Nangis.

Partager